Réservé aux abonnés

Les affluences, dans les stades, c’est comme ça les arrange

Ne vous fiez pas (toujours) aux affluences annoncées dans les stades! A l’époque, quand les clubs payaient une taxe, elle était souvent trop modeste. Aujourd’hui, parce qu’il vaut mieux des stades bien garnis, elles sont régulièrement revues à la hausse. La chronique de Christophe Spahr, responsable des sports au «Nouvelliste».

07 févr. 2022, 12:54 / Màj. le 07 févr. 2022 à 19:00
Christophe Spahr, responsable des sports au Nouvelliste.