Le Valais, ce grand absent de la Fête fédérale

Pour la première fois, aucun Valaisan ne s'est qualifié pour la Fête fédérale de lutte qui se déroulera de vendredi à dimanche à Estayer-le-Lac. Dominique Werlen, le président de l'Association cantonale, n'est pas pour autant inquiet pour l'avenir de son sport.

24 août 2016, 18:04
/ Màj. le 25 août 2016 à 06:30
Dominique Werlen, président de l'Association valaisanne de lutte suisse, est confiant pour l'avenir de son sport en Valais.

"C'est dommage pour les lutteurs valaisans. Mais cette situation est due à des circonstances défavorables." Dominique Werlen, président de l'Association valaisanne de lutte suisse, n'aura donc pas le moindre Valaisan à se mettre sous la pupille ce week-end à Estavayer-le-Lac. Une première dans l'histoire de la Fête fédérale. "Jonathan Giroud, blessé depuis trois ans et Yannick Parvex, victime d'une incroyable malchance, avaient largement les moyens de se qualifier dans des circonstances normales."

Dominique Werlen est certain que dans trois ans, lors de la prochaine Fête fédérale à Zoug, deux ou trois Valaisans obtiendront leur billet. "Nous avons une jeune génération prometteuse qui sera prête d'ici là."

Retrouvez l'intégralité de cet article dans nos éditions papier et numériques de jeudi.