Le travailliste Andy Burnham souhaite que l'Angleterre boycotte le Mondial en Russie

Le favori pour la gouvernance du parti travailliste britannique Andy Burnham propose à l'Angleterre de boycotter la prochaine coupe du monde à la lumière des affaires de corruption. La commission européenne demande une réforme de la Fifa mais n'appelle pas au boycott.

01 juin 2015, 13:45
La proposition de l'UEFA doit être validée par la Fifa.

Andy Burnham, le probable successeur à la tête du Labour d'Ed Milliband, a demandé au président de la fédération anglaise de football de considérer un boycott de la prochaine coupe du monde en Russie. Les affaires de corruption révélées au sein de la fédération toujours dirigée par Sepp Blatter lui posent un problème éthique majeur et la situation diplomatique tendue après le conflit russo-ukrainien sont les raisons qui l'amènent à le dire dans un article du Guardian ce lundi.  

La Commission européenne n'a quant à elle pas appeler au boycott du Mondial mais elle a appelé lundi la FIFA à se réformer rapidement car "des millions de fans à travers le monde méritent mieux. La corruption n'a pas sa place dans le sport, la FIFA a eu assez de temps et d'occasions pour se réformer. Il est temps de changer", a estimé Nathalie Vandystadt, la porte-parole de la Commission en charge du Sport.