Réservé aux abonnés

«Le titre se jouera dans les cinq derniers kilomètres»

Jamais le recordman de Suisse n'avait effectué meilleure préparation. En attendant dimanche, il tourne comme un lion en cage. Prêt à bondir.

22 août 2008, 05:02

Il y a préparation et préparation. Quand les Kényans débarquent, courent et puis repartent, Viktor Röthlin, recordman de Suisse du marathon (2 h 07'23 à Tokyo cette année), prend le temps de s'acclimater. Sa réputation n'est plus à faire: l'Obwaldien de 33 ans est pointilleux, pour ne pas dire maniaque. N'est-il pas à Pékin depuis deux semaines, alors qu'il n'entrera en lice que dimanche matin (1 h 30 en Suisse)? Non pas au village olympique, mais au «HongFu Garden», un hôtel tout confort, à l'écart d'une ambiance par trop «Club Med» à son goût. «Notamment pendant la deuxième semaine des Jeux,...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois