Réservé aux abonnés

«La foudre» à Rio ou non?

Le président de l’IAAF Sébastian Coe évoque «un problème de riches» pour la Jamaïque.

08 juil. 2016, 00:01
Usain Bolt, of Jamaica, wins the 100-meter final ahead of Yohan Blake and Asafa Powell, both of Jamaica, in the Racers Grand Prix track and field event at the National Stadium in Kingston, Jamaica, Saturday, June 11, 2016. (AP Photo/Collin Reid)bolt RACERS GRAND PRIX TRACK AND FIELD

La présence ou l’absence de la superstar du sprint Usain Bolt aux prochains Jeux de Rio (5-21 août) est «un problème de riches», estime le président de l’IAAF Sebastian Coe. Blessé et contraint de zapper les sélections jamaïcaines la semaine dernière, Bolt a eu recours à une exemption médicale et espère faire partie de l’équipe jamaïcaine pour les Jeux.

«Bolt est important mais il n’est pas le seul athlète à aller à Rio, nous avons quelques athlètes de classe mondiale, a expliqué Coe depuis Amsterdam, où se déroulent les championnats d’Europe. Mais je reconnais que l’homme est un géni...