Réservé aux abonnés

La flamme est toujours là

Le Neuchâtelois poursuivra sa carrière pendant au moins une saison supplémentaire. Il prend tellement son pied dans ses chaussures de ski qu'il refuse de passer aux pantoufles. La chasse aux globes peut commencer sereinement.

16 mars 2011, 05:01

Côté suisse, le suspense des finales de Lenzerheide repose sur les épaules de Didier Cuche. Le Neuchâtelois a levé une première interrogation en annonçant hier soir, dans un point presse suivi par plus de 80 journalistes, qu'il rempilait pour une saison supplémentaire. Le voilà libéré et prêt à défendre ses chances en descente et en super-G, où il sera en course pour le globe de cristal aujourd'hui et demain.

Le sportif suisse de l'année 2009 a pris sa décision il y a deux semaines déjà, après les Mondiaux et son opération au pouce. «J'ai gardé le secret le plus longtemps possible pour pouvoir...