Réservé aux abonnés

La défaite des Springboks sur fond de racisme

L'entraîneur a privilégié des anciens et des Blancs aux dépens de jeunes Noirs talentueux. Le Japon a rigolé...
22 sept. 2015, 21:25
data_art_3406762.jpg

Au-delà de "l'humiliation" subie samedi contre le Japon (32-34), la défaite des Springboks va remettre en cause l'actuel entraîneur et relancer la très délicate question raciale au sein du rugby sud-africain, notait la presse dominicale sud-africaine.

"Des têtes vont tomber" , titrait dimanche le "Sunday Times". "La défaite choc d'hier soir (...) va avoir des répercussions massives pour le rugby sud-africain:

- De sérieux doutes planent maintenant sur l'avenir du coach Heyneke Meyer.

- La carrière internationale des plus anciens de l'équipe, dont le capitaine Jean de Villiers et du joueur l...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois