Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

L'Usada assure que l'Américain est prêt à coopérer

08 févr. 2013, 00:01
data_art_1371371.jpg

L'Agence américaine antidopage (Usada) affirme que Lance Armstrong a entrouvert la porte d'une confession sous serment alors que les ennuis judiciaires s'amoncellent pour l'ancien cycliste déchu, dont la cote de popularité s'est effondrée depuis ses aveux. Selon l'Usada, qui a mené l'enquête ayant mis à genoux l'ex-septuple vainqueur du Tour de France, Armstrong "veut bien participer aux efforts visant à nettoyer le cyclisme" et il a demandé deux semaines supplémentaires pour peaufiner des détails avant de se présenter devant elle.

L'Usada avait initialement et unilatéralement donné jusqu'à mercredi au Texan pour lui fournir sous serment tous les détails qu'il s'était gardé de donner lors de ses aveux télévisés devant Oprah Winfrey, mi-janvier, quand il avait admis s'être dopé pour gagner sept fois le Tour de France (1999-2005).

Le président de l'Agence américaine, Travis Tygart, a récemment indiqué qu'il voulait entendre Armstrong évoquer sous serment "tous ceux qui sont impliqués avec...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias