Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Par la grande porte...

Viège s'est qualifié pour les demi-finales en atomisant Langenthal lors du premier tiers. Son adversaire dimanche n'est pas encore connu.

23 févr. 2011, 05:01

Viège n'a pas seulement forcé la porte des demi-finales. Il l'a défoncée avec fracas, sans le moindre état d'âme pour son adversaire. Songez qu'après huit minutes, la cause était déjà entendue. Ou presque. Trois buts à rien, des joueurs euphoriques, une patinoire en délire, il n'en fallait pas davantage pour que ses actions prennent de la hauteur en même temps que Langenthal, lui, accusait le coup. Pour les Bernois, tout s'est peut-être joué lors des trois premières minutes. C'était juste le temps pour eux de toucher le montant des buts valaisans et de semer la confusion devant Müller. Langenthal venait de laisser passer sa chance. Mais il ne savait pas encore, évidemment.

Derrière, il a dû faire face à une véritable déferlante viégeoise, des joueurs survoltés qui ont profité de chaque offensive pour semer la pagaille dans la zone bernoise. Et qui ont aussi, il faut l'admettre, profité des erreurs...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias