Réservé aux abonnés

La victoire et c'est tout

A Prague, l'équipe de Suisse s'impose chichement face à l'Allemagne grâce à un petit but d'Hollenstein (1-0). La manière n'était de loin pas au rendez-vous.

06 mai 2015, 00:01
data_art_3114763

"Quel match magnifique!" Ralph Krueger se poile. L'ancien sélectionneur de l'équipe de Suisse, dont le fils Justin évolue avec l'Allemagne, ironise férocement en traçant devant l'O2 Arena. Un tout petit but de Denis Hollenstein, tombé à la 53e minute, a permis aux Helvètes de s'imposer face à leurs voisins teutons. Pour le reste... Quel reste, au fait?

Au prix de ce combat - peut-on parler de match? - remporté 1-0 hier contre la Mannschaft, la Suisse a amené à sept sa récolte comptable après trois sorties aux Mondiaux tchèques. "Ce n'est pas une belle victoire mais c'est trois unités très bo...