L'Ours dompté par Lausanne

En 43e journée de championnat, les deux équipes lémaniques se sont distinguées. Le LHC a vaincu Berne 1-3, alros que Genève a dominé Lugano 4-1 aux Vernets.

24 janv. 2014, 22:25
La cage de Marco Bührer malmenée par les joueurs lausannois.

Berne - Lausanne 1-3 (0-1 0-1 1-1)

Lausanne pouvait-il faire mieux en ce 24 janvier pour fêter l'indépendance vaudoise? En 1798, les Vaudois avaient bouté les Bernois hors des frontières de leur canton. 216 ans après, les hommes de Heinz Ehlers ont réussi un exploit en allant mater l'Ours dans sa caverne. Ce succès, les Lausannois l'ont construit petit à petit, tiers par tiers. Les Lions et leur portier Bays - Huet étant laissé au repos avant le match de samedi contre Zoug - ont bénéficié d'un brin de chance. Bays peut dire merci à ses montants qui l'ont aidé à trois reprises. Mais le LHC a surtout pu compter sur les anciens de la maison bernoise (Froidevaux, Neuenschwander et Déruns). Ces derniers ont amené l'énergie nécessaire aux Vaudois pour prendre deux buts d'avance. Hytönen a ensuite coulé les Bernois en inscrivant le 0-3 en infériorité numérique. Grâce à cette troisième victoire de rang, les Lausannois peuvent toujours rêver aux play-off puisqu'ils restent à la 9e place mais reviennent à deux points du Champion.

Genève-Servette - Lugano 4-1 (1-0 1-1 2-0)

Est-ce parce qu'ils sentent le souffle de leur rival lémanique que les Genevois ont retrouvé leur verve face à Lugano? Mauvais contre Davos, les Grenat ont présenté un visage beaucoup plus séduisant à leur nombreux public. Daugavins a ouvert les hostilités en déstabilisant la défense luganaise sur un beau solo (20e). Mais c'est surtout le grand Eliot Antonietti qui s'est distingué en réussissant un doublé. Un doublé pour lui, l'homme assigné aux tâches défensives. Sans complexe, le grand barbu semble de plus en plus en confiance et il n'hésite pas à aller soutenir l'attaque lors des phases de contre. Les Servettiens ont surtout su marquer à des moments importants. En particulier le 3-1 tombé à la 42e de la crosse de Rivera. En battant l'une des équipes en forme du moment, les Genevois se sont rassurés. Ils maintiennent surtout leur écart de trois points par rapport au LHC et laissent la huitième place à Berne.

Ambri-Piotta - Davos 3-1 (0-0 1-0 2-1)

Ambri devait se ressaisir après trois défaites. Il a fallu attendre le troisième tiers pour que les Léventins fassent la différence, mais ils y sont parvenus. Ils ont tout de même attendus de voir Davos revenir à égalité en infériorité numérique à la 56e pour redonner l'impulsion nécessaire. 36 secondes après l'égalisation grisonne, Nordlund a inscrit le "game winning goal". Pestoni a finalement terminé le travail dans la cage vide.

Zoug - Rapperswil-Jona 5-4 ap (0-3 3-0 1-1 1-0)

Fébrile Rapperswil? Les Saint-Gallois ont cette faculté à dominer largement un adversaire, à mener de trois longueurs d'avance, puis à disparaître et à se faire remonter. Face à des Zougois loin d'être extraordinaires, les joueurs d'Anders Eldebrink ont eu trois buts d'avance à la 14e. Et lors du seul deuxième tiers, ils ont réussi à gaspiller ce viatique. Après être revenus encore une fois à 4-4, les Zougois ont dû aller en prolongation pour s'imposer. Reto Suri a inscrit le but décisif qui offre un deuxième point aux joueurs de Doug Shedden.