JO 2014: nouvelle déroute des Suissesses face aux Etats-Unis

Après leur défaite initiale face au Canada (5-0) les hokeyeuses de Suisse essuient une nouvelle défaite face aux Etats-Unis. Elles s'inclinent sur le score de 9 à 0.

10 févr. 2014, 15:28
La gardienne Florence Schelling a ramassé le puck des Américaines et Amanda Kessel neuf fois au fond de sa cage ce lundi.

Un premier tiers-temps cauchemardesque (0-5), un système défensif qui explose, le deuxième match de poule de l'équipe de Suisse dames a tourné à la correction face aux Etats-Unis (0-9).

Les promesses entrevues face au Canada (0-5) n'ont pas pesé lourd face aux gabarits impressionnants des joueuses américaines. Les Suissesses ont pourtant bien entamé le match, bousculant sans complexe l'autre grand favori du tournoi. Mais les joueuses de René Kammerer se sont peut-être laissé griser par leur bon match face aux Canadiennes et ont oublié leurs fondamentaux. Tout succès suisse repose sur une rigueur défensive sans faille.

En moins d'une minute, les Américaines ont fait tourner la partie au milieu du premier tiers-temps. Trois buts en 55'' dont deux en 8'' (!), le tour était joué. La façon dont Amanda Kessel a pu partir du milieu de la glace pour passer toute la défense suisse en revue sur le 3-0 a souligné le désarroi défensif des Suissesses à ce moment-là.

"A la première pause (réd: 0-5), nous avons parlé. Il fallait absolument continuer à jouer, sinon nous courrions à la catastrophe", soulignait la portière Florence Schelling. Il y a eu un peu de mieux par la suite, mais les Américaines ont quand continué à dominer outrageusement. "Je ne suis pas surprise de ce résultat, poursuivait Schelling. Nous avons affronté des joueuses professionnelles qui s'entraînent deux fois par jour et qui vont également à la salle de force. Certes, nous avions réussi un bon match contre le Canada en les empêchant de se procurer des échappées solitaires. Cette fois-ci, cela a moins bien marché."

Etonnamment, la portière de Bulach en 1re ligue masculine estime que ses coéquipières ont mieux joué que face aux Canadiennes. "Du point de vue de la solidarité, j'ai vu des bonnes choses, des joueuses qui se couchaient sur les tirs." En tout cas, au niveau du score, cela ne s'est pas vu.

Les Suissesses vont maintenant retrouver des adversaires moins "aériennes" que les Etats-Unis et le Canada. Pour son dernier match de poule, elles affronteront la Finlande mercredi. Qu'elles gagnent ou perdent, elles seront qualifiées pour les quarts de finale. Elles seront sans doute opposées à ce stade soit à la Russie, soit à la Suède. Le vainqueur de ce match disputera une finale pour une médaille.