Hockey sur glace: Nico Hischier s'exprime une dernière fois avant le repêchage de vendredi soir

Nico Hischier, Nolan Patrick, mais également quelques autres des meilleurs espoirs qui seront repêchés par une franchise de NHL dès ce vendredi soir ont profité de la journée de jeudi pour s’accorder un petit tour en bateau sur la rivière Chicago au centre-ville. Dans douze heures environ, on saura qui succédera à Connor McDavid, Patrick kane, Sidney Crosby, Aleksandr Ovetchkine ou encore Joe Thornton au premier rang.

23 juin 2017, 01:17
/ Màj. le 23 juin 2017 à 15:09
Nico Hischier s'en ira certainement aux Devils du New Jersey ou aux Flyers de Philadelphie.

Un peu de détente avant les choses sérieuses. Des choses sérieuses qui débuteront dès ce soir à 19h à Chicago (2 heures du matin en Suisse) pour les 217 jeunes hockeyeurs les plus désirés de la planète. Avant de connaître le nom de leur équipe de NHL, quelques espoirs se sont accordés une promenade sur la rivière Chicago au centre-ville jeudi après-midi.

Parmi eux, un certain Nolan Patrick, classé au premier rang de la centrale de recrutement, ainsi que Nico Hischier 2e choix. Le Canadien et le Suisse, qui attireront tous les regards ce vendredi soir à l’United Center, étaient accompagnés par plusieurs autres des meilleurs espoirs de la planète.

 

 

Durant la balade, Nico Hischier a profité de rappeler qu’il «n’avait pas encore atteint son but, qu’il devait continuer à travailler très fort pour y arriver, pour progresser, pour devenir plus fort, plus solide, plus lourd.» Le Valaisan a également rappelé qu’il était là «pour profiter de cette expérience unique», expérience qu’il partagera «avec sa famille, sa belle-famille de Halifax, mais aussi sa sœur, sa tante ou encore son frère Luca.»

Travailler dur, voilà qui ne fait pas peur au Valaisan. En témoignent ces images des tests de NHL de Buffalo fin mai. A voir sur la vidéo ci-dessous.Ca vaut le détour!

 

 

 

 

Présents également à ses côtés, ses deux agents Gaëtan Voisard (t-shirt rouge) et Allain Roy (bordeaux) ont aussi expliqué l’importance que ce draft peut avoir pour un agent. «C’est très important d’un point de vue du marketing. Avoir un joueur repêché dans le top 3 est une excellente publicité», avoue Allain Roy.

A la question de savoir si son protégé sortira en premier, le Canadien répond que «certaines franchises préfèrent Nico, d’autre Nolan, mais que toutes sont d’accord pour dire que ces deux joueurs sont des éléments d’impact.»

 


Ce vendredi soir, Nico Hischier connaîtra donc le nom de son premier club de NHL. Ce qui ne veut pas dire que l’attaquant évoluera dans cette ligue la saison prochaine. «Il y a beaucoup d’options. Je pense que Nico est prêt pour jouer en NHL. Mais tout dépendra de l’équipe qui va l’appeler ou des éventuels échanges auxquelles elles ont droit», rappelle Allain Roy.

>> A lire aussi: Hockey sur glace: Nico Hischier va marquer l'histoire suisse et de la NHL. Mais comment le prodige valaisan en est-il arrivé là?

Très concrètement, Nico Hischier peut se trouver dans l’une des 31 équipes que comptera la NHL la saison prochaine. Du moins, dans une qui a besoin d’un centre.

«De toute manière, qu’il évolue en Amérique du Nord ou qu’il retourne à Berne, ou même en ligue junior avec les Mooseheads, ce sont toutes des bonnes options», termine celui qui annonce qu'il faudra aussi surveiller de près l'autre Haut-Valaisan, Gilles Senn, gardien de Davos. "Il a réalisé une très grande saison en LNA. En plus, il est très grand. Or les franchises de NHL recherchent de tels profils..." 

Dans le quotidien national "USA TODAY" de ce vendredi 23 juin, on rappelle aussi le rendez-vous de vendredi soir. On se projette surtout sur le joueur qui sera appelé en premier par les Devils du New Jersey: Nico Hischier. 

 

 

par Gregory Cassaz