Hockey: Sierre a été cueilli à froid à Thurgovie

Les Valaisans, à court de rythme, s’inclinent à l’extérieur (6-1). Ils étaient déjà menés 2-0 après moins d’une minute.

03 nov. 2020, 22:35
Kenny Fellay et le HC Sierre étaient déjà menés 2-0 après moins d'une minute.

Il fallait s’y attendre. Entre le manque de compétition et les longues heures passées dans le car, pour rallier Weinfelden, le HC Sierre a eu de la peine à entrer dans le match. C’est peu d’affirmer qu’il a été cueilli à froid par une formation qui, elle, n’a pas cessé de s’entraîner et de jouer. La première minute de jeu n’était pas encore consommée que Thurgovie menait déjà 2-0. Deux goals de Patrick Spannring, le premier à cinq contre quatre, condamnaient déjà les Valaisans à un très improbable retour. «Thurgovie a aussi un maximum de réussite en concrétisant ses deux premières occasions», regrette Christophe Fellay, le directeur sportif. «Mais il avait ce rythme en plus que nous n’avions pas. Après, nous n’avons pas non plus été surclassés. Nous aurions pu revenir à 2-1.»

Des statistiques favorables

Il faut en effet se rappeler que le HC Sierre, touché par plusieurs cas positifs et contraint à une quarantaine de près de deux semaines, n’avait plus disputé le moindre match depuis 17 jours avant de se rendre à Thurgovie. Dans le même temps, l’équipe alémanique a joué quatre matchs et a engrangé cinq points.

Pour autant, les trois buts concédés lors du premier tiers apparaissent sévères si l’on s’en tient aux tirs au but. Sierre a en effet adressé 16 shoots cadrés contre 8 à son adversaire. Au final, les statistiques lui sont favorables: 38 tirs à 29. «Dix jours sans glace, face à une équipe qui ne s’est pas arrêtée, ça ne passe pas inaperçu», relève le directeur sportif. «Tant mieux, finalement. C’est la preuve que les entraînements ne sont pas inutiles. Il faut que l’on soit patient, il faut accumuler quelques matchs afin de retrouver le bon tempo. A Thurgovie, nous étions souvent en retard dans la prise de décision, dans les duels. Mais l’envie était là. Le problème, c’est que Thurgovie a été dangereux sur chacune de ses occasions. Ou presque.»

Un troisième revers

Ce n’est qu’après le troisième but personnel de Patrick Spannring que Sierre a enfin trouvé l’ouverture grâce à Tomas Dolana. Son retard était toutefois trop important face à une équipe toujours invaincue sur sa glace après cinq rencontres.

Sierre concède sa troisième défaite de l’exercice. Il s’agit de son premier revers à l’extérieur après trois victoires de rang. Quant à Thurgovie, cette victoire lui permet de conforter sa première place.

A lire aussi : Hockey: Sierre est à court de rythme mais ne manque pas d’envie

6 THURGOVIE (3-2-1)
1 SIERRE (0-1-0)
Patinoire de Weinfelden, 50 spectateurs.
Buts: 0’33 Spannring-Rehak (Thurgovie à 5 contre 4) 1-0; 00’49 Spannring-Hinterkircher 2-0; 16’55 Murphy-Schmuckli 3-0; 28’47 Rehak-Spannring 4-0; 31’11 Dolana-Castonguay 4-1; 33’12 Baumann-Hinterkircher 5-1; 44’52 Bischofberger-Hobi 6-1.
Pénalités: 3 x 2’ contre Thurgovie, 6 x 2’ contre Sierre.
Sierre: Giovannini; M. Montandon, Meyrat; Dozin, Brantschen; Wyniger, Bezina; Berthoud; Monnet, Castonguay, Dolana; Asselin, A. Montandon, Molinari; Kyparissis, Bonvin, Heinimann; Fellay, Privet, Bernazzi; Jolliet. Entraîneur: Dany Gelinas.