Hockey: Lausanne atomise Langnau et se qualifie pour les demi-finales

Le LHC a humilié Langnau 8-1 lors des play-off. Le club lausannois se retrouve en demi-finales.

23 mars 2019, 22:19
La joie des joueurs lausannois après leur fabuleuse victoire.

Lausanne a validé avec la manière sa qualification pour les demi-finales de National League. Les Vaudois ont écrasé Langnau 8-1 lors du 7e acte des quarts de finale et affronteront Zoug.

Il y a des matches qui échappent à toute logique. Ce Lausanne-Langnau acte VII en fait clairement partie. Alors que l'on pouvait s'attendre à une partie âpre et disputée, les 6700 spectateurs de Malley ont assisté à un monologue de leurs favoris. 2-0 après vingt minutes, 6-0 au terme des deux premières périodes, Lausanne a offert un récital, bien aidé par des Emmentalois très fébriles. Et les Vaudois se sont qualifiés pour la première fois de leur histoire pour les demi-finales des play-off.

 

 

Comme un symbole, les Lions ont ouvert le score en infériorité numérique. Lancé par Vermin, Dustin Jeffrey a déjoué Ciaccio de fort jolie façon pour placer le LHC en position idéale. Puis à la 10e, c'est Kenins qui a profité d'une passe puissante de Grossmann en power-play pour doubler la mise. Deux situations spéciales et deux buts pour des Vaudois qui n'ont eu besoin que de cinq tirs pour inscrire ces deux premières réussites.

D'habitude ultra-compact, le Langnau de Heinz Ehlers s'est délité au fil de la rencontre. Solide lors des six parties précédentes, le gardien Damiano Ciaccio a semblé ordinaire. Ehlers l'a d'ailleurs sorti après deux tiers. La brigade défensive a elle donné l'impression de redevenir l'honnête top 6 qu'elle est sur le papier et les attaquants n'ont jamais trouvé leur rythme.

Seul bémol à cette brillante qualification lausannoise, la blessure de Dustin Jeffrey à l'appel du tiers médian. Le top scorer canadien a été touché à l'arrière de la cuisse. L'autre casque jaune, Chris DiDomenico, n'a lui non plus pas terminé la rencontre. Puni d'une méconduite de 10' au cours du deuxième tiers, il n'est plus réapparu lors des vingt dernières minutes. De dépit ou par une mesure disciplinaire édictée par son coach? On ne le saura pas.

Lausanne accède donc aux demi-finales des play-off et devra se frotter dès mardi à Zoug. Un adversaire autrement plus talentueux que les Emmentalois, mais avec un jeu très certainement moins fermé que celui proposé par Langnau. Les hommes de Dan Tangnes auront pour eux une plus grande fraîcheur après s'être qualifiés en quatre manches face à Lugano, mais Lausanne aura pour lui le rythme des play-off.

Certains s'interrogeaient sur la capacité des Lausannois à réagir, les hommes de Ville Peltonen l'ont fait avec la manière. Et pourquoi pas entamer un nouveau cycle en demi-finales?