Réservé aux abonnés

La LNB bénit les licences B

hc red ice Les clubs de LNA n'ont jamais autant placé de talents dans la petite ligue. A l'instar du club valaisan, le plus demandeur, toutes les parties y trouvent leur compte.

27 janv. 2015, 00:01
data_art_2883502.jpg

L'avenir de la LNB, pour certains clubs, ce sont bien les licences B. Autrement écrit, ces joueurs en possession d'un contrat en LNA qui n'ont pas encore forcément le niveau de l'élite et qui sont, ainsi, "parqués" en LNB afin d'avoir du temps de glace. Il n'y a peut-être jamais eu autant d'échanges entre les deux ligues que cet hiver. Red Ice, le plus "dépendant" en LNB de ses partenaires - GE Servette, Lausanne et Fribourg - a ainsi aligné onze joueurs en licence B. Il y a ceux - Wick, Borlat, Marti, Descloux, Gailland, Ulmann - qui ont disputé l'essentiel de la saison en Valais et ceux - ...