Genève-Servette revient à la hauteur des Zurich Lions, Fribourg perd du terrain

Opposés aux Zurich Lions en demi-finale des play-offs de LNA, les hockeyeurs de Genève-Servette ont remis les compteurs à zéro. Ils ont remporté la quatrième partie par 4 à 2 et reviennent à 2 à 2 dans la série. Fribourg Gottéron n'a en revanche pas eu cette chance. Il s'est incliné 5-2 contre Kloten et est mené 3 à 1 dans la série.
04 avr. 2014, 06:50
Le Canadien de Servette Alexandre Picard, à gauche vient d'inscrire le 4:1 face au portier des Zurich-Lions, Lukas Flueeler. Servette revient à 2 à 2 dans la série des sept matches de la demi-finale des play-offs.

Genève-Servette a égalisé à 2-2 dans sa demi-finale des play-off de LNA face aux Zurich Lions. Les Genevois ont remporté 4-2 le quatrième match aux Vernets.

Après le cliché du match après match, il faudra bien introduire celui du match de play-off qui ne ressemble jamais au suivant. Genevois et Zurichois en ont donné le meilleur exemple au cours de ce quatrième acte. Brillants mardi au Hallenstadion, les Lions ont été complètement étouffés - à l'exception de la moitié de la deuxième période - par des Servettiens totalement transformés après leur prestation décevante du troisième match.

Au sortir de deux parties hésitantes, Tobias Stephan avait retrouvé toute sa science devant la cage genevoise. L'assurance retrouvée derrière, les attaquants de Chris McSorley ont pu partir à l'assaut des buts de Lukas Flüeler, qui a vécu une nouvelle soirée de play-off très difficile. Dès la 4e minute, il ne parvenait pas à contrôler un tir de Daugavins, le Letton, qui avait suivi, ne s'est pas privé pour ouvrir le score. A la 9e, la défense zurichoise était prise de vitesse sur une action de Hollenstein, qui a profité à Romy pour doubler la mise.

Après avoir pris un temps mort, l'entraîneur Marc Crawford a décidé de sortir Flüeler et de le remplacer par Wolf. Un passage sur le banc de moins de neuf minutes puisque Flüeler est revenu en jeu à la 17e avant de ressortir une deuxième fois à la 46e après le 4-1 de Picard. Une drôle de manière de renforcer la confiance de son portier.

Entre le 2-0 et le 4-0, les Genevois ont connu un passage difficile lors de la première moitié de la deuxième période. Bastl et Blindenbacher ont alors échoué face à Stephan auteur d'arrêts de grande classe. La délivrance pour les Genevois est venue de la canne de Chris Rivera, qui a trompé Flüeler de près du back-hand après une passe de Petrell (37e). Ce but a couronné l'excellent travail de la triplette défensive servettienne, la ligne la plus régulière depuis le début de cette série.

Les Genevois ont pourtant à nouveau connu une alerte en début de tiers-temps. Kenins a réduit le score après 42 secondes dans la troisième période. Mais le doute n'a pas vraiment pu s'instiller dans les esprits des coéquipiers de Stephan. Un superbe mouvement entre Lombardi et Daugavins a permis à Picard d'effacer élégamment Flüeler pour un précieux 4-1.

Le retour aux affaires de Stephan, Romy, Lombardi, Daugavins et Picard a permis à Genève-Servette de revenir à la hauteur de son adversaire et de jouer une place en finale au meilleur des trois matches. Les nerfs seront à vifs samedi à Zurich.

Fribourg mené 3 à 1 dans la série

Fribourg Gottéron a perdu 5-2 dans le 4e acte de sa demi-finale de play-off contre Kloten. Les Dragons sont menés 3-1 par des Zurichois qui pourront se qualifier pour la finale samedi.

On s'attendait à voir une formation fribourgeoise investie de la même envie que mardi soir lorsqu'elle avait giflé Kloten 7-1. Il n'en a rien été. Mardi, les Dragons avaient fait la différence sur le plan physique en dérangeant les Zurichois. Pas de bis repetita à la Kolping Arena. Les Aviateurs ont bénéficié d'une double supériorité numérique pendant 79 secondes et ils n'ont mis que 18 secondes pour ouvrir le score par la crosse de Mueller, parfaitement servi par Santala. Les Fribourgeois ont alors réagi de la meilleure des manières à ce coup sur la tête en égalisant à 4 contre 5. Liniger a perdu le puck à la ligne bleue et Bykov s'est chargé de la punition avec l'aide du poteau. Le tir du numéro 89 a frappé le poteau puis le dos de Gerber avant de franchir la ligne.

Les Flyers ont pris les devants en fin de première période et en début de seconde. DuPont a tout d'abord glissé la rondelle entre les jambes de Conz (19e), puis Steinmann a profité d'un excellent travail de Blum pour déjouer Conz en haut du filet (23e). Les Dragons ont sombré à la 28e, lorsque Santala a pu inscrire le 4-1 en infériorité numérique avec l'aide malencontreuse de la canne de Kwiatkowski. En se couchant, le Canadien a changé la trajectoire du palet et déjoué son portier.

Les Zurichois ont géré leur avance dans le troisième tiers en prenant soin d'augmenter leur avance d'une unité par Liniger (41e). Hagman a réduit la marque en power-play, mais cela n'a pas enlevé le goût d'amertume dans la bouche des Dragons. Kloten a été meilleur du début à la fin de la rencontre. Même sur le plan physique, les joueurs de Felix Hollenstein ont su répondre aux muscles fribourgeois. La fin de la partie s'est terminée par une bagarre entre Fritsche et Vandermeer. Un pugilat qui traduit la frustration des Romands.

Samedi sur leur glace, les Fribourgeois n'auront pas droit à l'erreur. Ils devront retrouver le feu qu'ils avaient dans leur jeu mardi lors de leur succès 7-1. Sinon ils pourront préparer leurs vacances.