Réservé aux abonnés

Un défenseur prêt à l'attaque

Von Bergen et la Suisse peuvent se qualifier ce soir à Tirana (20 h 30).
11 oct. 2013, 00:01
data_art_1876539.jpg

"Aujourd'hui, je ne parle qu'en Français. Je suis un adepte du röstibragen!" Le polyglotte Steve von Bergen rigole au moment de se présenter devant les médias dans un grand hôtel du centre de Tirana. L'heure n'est cependant pas à la plaisanterie. Ni à la considération que, pour la troisième fois de suite, le Neuchâtelois pourrait être le seul Romand sur le terrain au coup d'envoi. Le match de ce soir pourrait, voire devrait ouvrir les portes du Mondial brésilien à l'éq...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois