Réservé aux abonnés

Tomas Vaclik n'oubliera pas

18 sept. 2014, 00:01
data_art_2604384.jpg

Il y a des jours comme ça, où on se dit qu'on aurait mieux fait de ne pas se lever, qu'il aurait mieux valu attendre que la journée passe. Tomas Vaclik, lui, n'est pas de cette veine-là. Le portier du FC Bâle s'est non seulement levé mardi matin, mais il s'est couché bien davantage qu'il ne l'aurait souhaité, le soir, contre le Real Madrid. Face à la déferlante d'une équipe bâtie à coups de millions et qui, le moins que l'on puisse dire, les vaut bien, l'international tchèque a fait tout ce que son agile carcasse lui a humainement permis d'accomplir. Cela n'a pas suffi: cinq fois, le cuir s'en...