Réservé aux abonnés

Que valent ces Moldaves?

Dernier du groupe 2, l'adversaire de l'équipe de Suisse n'a rien d'un épouvantail, mais l'entraîneur- assistant Michel Pont se méfie et veut de la rigueur.

27 mars 2009, 05:01

DE CHISINAU

La nuit tombe sur la capitale. Flanquée de deux hôpitaux, la tribune du modeste stade du Dinamo Chisinau se perd dans un paysage urbain cabossé, entre barre d'immeubles délavés et blocs administratifs d'un autre temps. Seule l'étoile bleue démesurée - l'emblème du club - qui trône sur le bâtiment principal du site a été repeinte récemment. Sur la pelouse, l'équipe de Suisse termine sa première mise en jambes sur territoire moldave. Une poignée de chasseurs d'autographes se réchauffent comme ils le peuvent en piétinant l'anneau d'athlétisme. Le décor est planté, l'adversaire est conn...