Réservé aux abonnés

Platini et Blatter font cause commune

Le Français n’avait pas besoin d’argent et la FIFA manquait de liquidités… Vous avez dit bizarre?

28 sept. 2015, 21:58
/ Màj. le 29 sept. 2015 à 00:01

Michel Platini et Joseph Blatter sont montés au front lundi pour nier toute illégalité dans le versement de 2 millions de francs du second au premier en 2011, au cœur d’une enquête de la justice suisse. Le dirigeant français a même demandé à être entendu par la commission d’éthique de la FIFA.

«J’ai entièrement déclaré ces revenus» au fisc suisse, a insisté Michel Platini, patron de l’UEFA et grandissime favori à la succession du Valaisan de 79 ans à la tête du football mondial. Pour l’ex-triple ballon d’or, il s’agit d’éteindre la polémique initiée par la justice helvétique...