Mondial 2018: la Fédération irlandaise (FAI) dénonce des propos racistes contre le défenseur Cyrus Christie

La Fédération irlandaise (FAI) a dénoncé à la police des propos racistes tenus sur les réseaux sociaux à l'encontre du défenseur irlandais Cyrus Christie. Le latéral droit de Middlesbrough a été violemment insulté suite au but qu'il a marqué contre son camp lors du barrage retour de qualification pour le Mondial 2018, perdu 5-1 contre le Danemark.

21 nov. 2017, 08:05
Cyrus Christie (droite) durant le match de qualification pour le Mondial 2018 contre la Moldavie.

Auteur d'un malheureux autogoal en barrage de Coupe du monde contre le Danemark, le défenseur irlandais Cyrus Christie a été victime de propos racistes sur les réseaux sociaux. La Fédération irlandaise (FAI) a dénoncé les faits à la police.

Après avoir marqué un but contre son camp au cours du barrage retour de qualification pour le Mondial 2018 perdu 5-1 face au Danemark, Christie, latéral droit de Middlesbrough, a été menacé de lynchage. Il s'est vu conseiller sur des tweets de "jouer pour la Jamaïque".

 

 

Son coéquipier James McClean a révélé l'existence de ces tweets lors d'une soirée de remise de trophées de l'Association irlandaise des footballeurs professionnels samedi dernier, et la FAI a transmis l'information à la police.

"Il y a eu un certain nombre de propos racistes à mon encontre durant la campagne des qualifications pour le Mondial au cours de ces deux derniers mois, et plus récemment la semaine dernière, qui ont été portés à ma connaissance", a déclaré Cyrus Christie sur son compte Instagram, un message relayé par la FAI.

"Ces propos ne sont pas représentatifs des supporters de notre sport. Nous avons tous été choqués de ne pas être qualifiés pour le Mondial (...) C'est profondément triste de voir que le racisme s'invite toujours dans ce jeu que tous nous aimons et apprécions".