Michel Platini est toujours opposé à la technologie

La technologie sur la ligne de but, actuellement testée au Japon à l'occasion de la Coupe du mondes des clubs, ne plait toujours pas au président de l'UEFA Michel Platini.
06 août 2015, 15:19
Michel Platini a une nouvelle fois réitéré son opposition à l'introduction de la technique sur la ligne de but.

Le président de l'UEFA Michel Platin, a fait de nouveau part de son opposition à la technologie sur la ligne de but. Elle est actuellement utilisée, pour la première fois à ce niveau, lors de la Coupe du monde des clubs au Japon.

"Je préfère donner 50 millions d'euros au football de base, plutôt que pour une technologie utile pour un ou deux buts par an", a déclaré Michel Platini lors d'une conférence de presse à Kuala Lumpur.
 
"S'il y a un arbitre (derrière le but), s'il est à un mètre de la ligne et s'il a de bonnes lunettes, il peut voir si le ballon a franchi la ligne ou non", a estimé l'ancien capitaine de l'équipe de France qui a toujours été hostile à l'utilisation de la technologie. Il lui préfère l'arbitrage à cinq avec un arbitre central, deux arbitres de touche et deux arbitres additionnels, système utilisé dans les compétitions organisées par l'UEFA.
 
Il est amusant de constater dans la vidéo ci-dessous que l'opinion de Michel Platini sur le technologie était toute autre lorsqu'il était sélectionneur de l'équipe de France...