Réservé aux abonnés

Message aux esprits négatifs

Johan Djourou, le défenseur genevois, souligne l'importance des trois points dans une telle compétition, au-delà de la manière. Et rappelle qu'il ne vole à personne son maillot de titulaire

17 juin 2014, 00:01
data_art_2408933.jpg

Un souffle nouveau agite l'air de Porto Seguro. Le coup de fraîcheur tempère l'atmosphère pesante du climat tropical brésilien. Les averses répétées sur la station balnéaire y contribuent partiellement. La source la plus importante de cette détente naît à Brasilia où l'équipe de Suisse a réussi son entrée dans la Coupe du monde.

"La Suisse est partie" , lance Johan Djourou. "Le scénario est parfait. Il nous donne un moral d'enfer et lance notre campagne....