Ligue des champions: le FC Bâle retrouve Chelsea

Le FC Bâle a hérité d'un tirage au sort abordable dans le groupe E de la Ligue des champions. Il affrontera Chelsea, qui lui semble supérieur, ainsi que Schalke et Steaua Bucarest.

29 août 2013, 19:36
Fabien Frei (à g.) et les Bâlois ont fin par céder face à la puissance de Chelsea.

Les Rhénans retrouveront donc Chelsea, leur adversaire de la demi-finale d'Europa League au printemps. Les Londoniens, désormais entraînés par Jose Mourinho, s'étaient imposés deux fois contre le FCB, 2-1 au Parc St-Jacques et 3-1 à Stamford Bridge. Chelsea s'est renforcé depuis, avec Andre Schürrle et Samuel Eto'o, dont l'arrivée a été annoncée plus tôt dans la journée. Les Blues seront les favoris logiques de ce groupe.

Les deux autres clubs que Bâle devra affronter semblent davantage à sa portée. Schalke 04, qui s'est qualifié péniblement contre le PAOK Salonique a manqué son début de championnat, avec un seul point récolté en trois rencontres.

Le Steaua, vainqueur de la Coupe des champions en 1986, compte 24 titres de champion de Roumanie. L'équipe de l'entraîneur Laurentiu Reghecampf s'appuie sur un effectif à large majorité roumaine.

Un groupe prestigieux

Ce tirage au sort a débouché comme toujours sur quelques affiches de choix. Ainsi, le groupe H sera particulièrement prestigieux, puisque les quatre équipes ont déjà inscrit leur nom au palmarès, pour un total de 16 titres: Barcelone (4) y retrouvera l'AC Milan (7), Ajax Amsterdam (4) et le Celtic Glasgow (1).

Tenant du trophée, le Bayern Munich ne devrait pas éprouver trop de peine à émerger du groupe D, où il se mesurera au CSKA Moscou de Steven Zuber, à Manchester City et aux Tchèques de Viktoria Plzen.

Les trois Suisses de Naples (Inler, Behrami, Dzemaili) évolueront dans un groupe F très équilibré. Ils affronteront Arsenal, Marseille et le finaliste malheureux de la dernière édition, Borussia Dortmund.

Dans le groupe B, le Real Madrid et la Juventus devraient émerger sans trop de peine. Le tirage a aussi particulièrement souri au PSG, opposé au Benfica Lisbonne, à Olympiakos et Anderlecht (groupe C). Manchester United sera favori dans le groupe A, mais les Red Devils devront se méfier du Shakhtar Donetsk, du Bayer Leverkusen et même de la Real Sociedad d'Haris Seferovic.