Les Google Glass de Burgos, l'entraîneur-assistant de l'Atletico Madrid

Un match, deux buzz. La rencontre de la Liga entre Getafe et l'Atletico Madrid, qui s'est jouée dimanche, a fait parler d'elle par la blessure de Diego Costa. Une autre nouvelle est en passe de lui brûler la politesse: German Burgos, l'assistant de l'entraîneur Simeone, portait des Google Glass durant le match. Une première
15 avr. 2014, 09:58
German Burgos a fait sensation dimanche en portant ses lunettes connectées durant le match.

On aurait pu s'y attendre, mais il fallait évidemment une première: les Google Glass débarquent sur les terrains de foot. Sur le banc de touche de l'Atletico Madrid pour être précis. C'est le site d'Eurosport qui révélait hier que German Burgos, l'entraîneur-assistant du club actuellement en tête de la Liga, portait une paire de lunettes connectées durant le match Getafe-Atletico qui s'est joué dimanche soir et qui a vu les Madrilènes l'emporter 0-2. La nouvelle a rapidement enflammé la twittosphère:
 

 

Pour les non-initiés, la présence de ces lunettes sur le nez de Burgos peut surprendre. Mais il faut savoir que, connectées à internet par wi-fi, elles permettent au technicien espagnol d'avoir, en temps réel, toutes les statistiques du match. Il peut savoir combien de passes a réalisées tel joueur, le nombre de kilomètres qu'il a parcourus, son taux de réussite...autant de données extrêmement importantes dans le football moderne. On peut donc s'attendre légitimement à voir débarquer ces engins sur la plupart des bancs des grands clubs européens.

Aux Etats-Unis, les Google Glass sont en passe de conquérir tous les sports majeurs. Les basketteurs NBA de Sacramento Kings en portent durant les échauffements et les entraînements, afin de donner au public la sensation d'être sur le parquet. Du côté du marketing du club aussi, on est très intéressé par cette technologie. Portée par les spectateurs, ces lunettes peuvent leur donner des indications sur les endroits les plus regardés et donc les plus intéressants pour les supports publicitaires.

 

L'Euroleague de basketball s'y est mise lors du match opposant Barcelone à Laboral Kutxa Vitoria: