Réservé aux abonnés

Le Real, une multinationale

Le club espagnol est le plus riche du monde et fonctionne comme une entreprise. Approche à la veille de son match de Ligue des champions au Parc Saint-Jacques face à Bâle.

25 nov. 2014, 00:01
data_art_2771888.jpg

Le Real Madrid, que le FC Bâle recevra demain en Ligue des champions, n'est plus un simple club de football. Son président Florentino Pérez en a fait une multinationale qui ne dépend pas uniquement de ses résultats sportifs. Les Madrilènes battent les records de chiffres d'affaires.

Lorsqu'il évoque l'engagement d'un jour, le président du Real ne parle pas de transfert, mais "d'investissement" . Pour lui, un joueur est d'abord un produit. A l'ère des Galactiques, il avait profité de l'attrait de David Beckham pour en faire une icône du marketing; il a continué avec Cristiano Ronaldo, Gareth ...