Le Ghana met fin au parcours du Cap-Vert

Un doublé de Wasako (54e pén./95e) a permis au Ghana de battre le Cap-Vert 2-0 à Port Elizabeth en quart de finale de la CAN 2013. Mais les Cap-Verdiens méritaient mieux.

02 févr. 2013, 19:31
Le gardien ghanéen de l'Ashanti Gold Sporting Club Dauda (n° 16) a réalisé un blanchissage et permis ainsi à son équipe de poursuivre son chemin dans cette CAN 2013.

Le Ghana a ainsi atteint sans briller le dernier carré d'une Coupe d'Afrique pour la quatrième fois de suite. Il rencontrera en demi-finale mercredi à Nelspruit le vainqueur du quart Burkina Faso - Togo, disputé dimanche.

Pour le Cap-Vert, plus petite nation à disputer le tournoi continental (500'000 habitants) et entraînée par un contrôleur aérien en congé sabbatique, Lucio Antunes, l'aventure sous forme de rêve éveillé s'arrête donc là. Mais le parcours des joueurs de l'archipel lusophone, pour leur première CAN, relève en soi de l'exploit.

Un exploit teinté d'amertume, car la décision s'est faite en quelques minutes d'intervalle en début de seconde période, deux faits de jeu et autant de coups du sort pour les Cap-Verdiens. Un coup de malchance d'abord, lorsque leur meilleur joueur, Mendes, visiblement touché à une cheville, devait sortir (51e, remplacé par... Platini). Puis un coup d'épaule, donné par Carlitos sur Gyan, déséquilibré dans la surface, occasionnant un pénalty et l'ouverture du score signée Mubarak Wakaso (54e). Le même joueur a doublé la mise au bout des arrêts de jeu dans une cage vide.

Les Requins bleus ont produit du jeu et pourvu le match de mouvements face à des Blacks Stars solides et solidaires en défense, mais sans idée dans l'animation. Gyan et Asamoah ont rarement été servis et le milieu ghanéen était régulièrement transpercé par les vagues îliennes. Le meilleur des Ghanéens fut sans conteste leur gardien Dauda, auteur de superbes parades sur un tir de Platini vers la lucarne (59e), une frappe sèche de Djaniny bien placée près du poteau (82e) et un missile sur coup franc de Heldon (94e).