Réservé aux abonnés

Le débat est ouvert

Les propositions de Marco Van Basten sont pour le moins révolutionnaires.

01 févr. 2017, 23:41
/ Màj. le 02 févr. 2017 à 00:01

Marco Van Basten, directeur technique de la FIFA, est fidèle à sa réputation. L’attaquant allait droit au but. Le dirigeant, lui, est plutôt radical lorsqu’il s’agit de plancher sur des propositions susceptibles de rendre le football plus spectaculaire. Il s’en prend directement aux règles du jeu quasi ancestrales.

Face à ces hypothèses de travail, le milieu du football valaisan est perplexe. «Je suis assez conservateur, relève Blaise Piffaretti. Ces propositions sont trop révolutionnaires.»

«De toute évidence, on cherche à s’inspirer d’autres sports, constate Stéphane Grichting. Si c’est le but...