Football: Leo Messi a fait son retour en sélection face à l'Uruguay et il a fait du bien à l'Argentine

Fin juin, la nouvelle faisait l'effet d'une bombe: Lionel Messi annonçait sa retraite internationale. Toute l'Argentine s'est mobilisée pour lui faire changer d'avis et, jeudi soir, "La Pulga" était de retour en sélection pour affronter l'Uruguay. Et, le moins que l'on puisse écrire, c'est qu'il n'est pas revenu pour faire de la figuration. Le Brésil s'impose également grâce à un Neymar retrouvé.

02 sept. 2016, 08:08
S'il est désormais blond, Leo Messi n'a pas perdu son coup de patte magique (archives).

Le 27 juin dernier, l'Argentine s'incline en finale de la Copa America, Lionel Messi, abattu, annonce sa retraite internationale. Une bombe qui a eu pour effet de mobiliser tout un pays, du président à l'idole Maradona, en passant par sa propre femme. Tous lui ont demandé de changer d'avis. Et le messie est revenu.

Son retour officiel en sélection, c'était jeudi soir, à Mendoza, face à l'Uruguay, dans le cadre des éliminatoires pour la Coupe du monde 2018 en Russie.

"La Pulga" a inscrit un but qui n'est peut-être pas le plus beau de sa carrière, mais il a donné le tourni aux défenseurs et la victoire aux siens:

 

Messi a aussi longuement maltraité ses adversaires uruguayens:

 

Le jeune Paulo Dybala a, lui, connu une soirée plus mouvementée, puisqu'il a été expulsé. Il s'est ensuite excusé auprès des supporters argentins via son compte Facebook:

 

 

Cette victoire catapulte l'Argentine en tête de son groupe avec 14 points, devant un trio Colombie-Uruguay-Equateur, tous à 13 points. Le Brésil est 5e, à deux points de l'Argentine.

Le Brésil gagne aussi

Les Brésiliens justement ont battu l'Equateur 3-0 à l'extérieur, à Quito. Pour sa première titularisation, le prodige Gabriel Jesus (19 ans) a été décisif, avec deux buts en fin de rencontre, et en étant encore à l'origine l'ouverture du score, à la 71e. Au final, ce large succès est quelque peu flatteur au nouveau sélectionneur brésilien Tite.

C'est pourtant l'Equateur qui a le mieux débuté la rencontre, fort de son invincibilité à domicile depuis quinze ans face au Brésil. Sous l'impulsion de Felipe Caicedo et de Jefferson Montero, la "Tri", qui avait débuté sa campagne de qualification pour la Russie avec quatre victoires de suite, a dominé la première période, sans mettre en danger toutefois Alisson.



Emmené par son capitaine Neymar et Jesus, le Brésil, rajeuni, a peu à peu pris le dessus et a fini par concrétiser à la 71e minute: Alexander Dominguez a fauché dans la surface de réparation Jesus, et Neymar a transformé avec autorité le penalty malgré les sifflets des 33'000 spectateurs .

Résultats et classement

Résultat: Bolivie - Pérou 2-0 (1-0). Colombie - Venezuela 2-0 (1-0). Equateur - Brésil 0-3 (0-0). Argentine - Uruguay 1-0 (1-0). Paraguay - Chili 2-1 (2-1).

Classement: 1. Argentine 7/14 (7-4). 2. Uruguay 7/13 (12-5). 3. Colombie 7/13 (11-8). 4. Equateur 7/13 (12-10). 5. Brésil 7/12 (14-8). 6. Paraguay 7/12 (9-7). 7. Chili 7/10 (13-12). 8. Bolivie 7/6 (9-13). 9. Pérou 7/4 (6-14). 10. Venezuela 7/1 (7-19).