Football: la Swiss Football League relance l'idée d'une Super League à 12 équipes dès 2021

Après un premier échec essuyé il y a deux ans, la Swiss Football League relance l'idée de faire passer la Super League de 10 à 12 équipes. Le championnat se jouerait par ailleurs en deux phases: un tour de qualification à l'issue duquel 6 équipes jouerait le tour final pour le titre, les 6 autres pour le classement. Le dernier serait automatiquement relégué, le 11e jouerait un barrage contre le 2e de Challenge League, comme cela se fait actuellement. Les clubs voteront le 22 novembre prochain.

21 août 2019, 10:17
Le système de promotion-relégation resterait inchangé avec le dernier de Super League automatiquement relégué et un barrage pour l'avant-dernier (archives).

Le mode de championnat va peut-être changer. Le comité de la Swiss Football League propose d'augmenter à douze le nombre de clubs en Super League à partir de la saison 2021/22.

Ce changement n'est pas radical. Il rappelle la fameuse formule Rumo, mise en place dès 1987/88 par l'avocat neuchâtelois, ancien président de l'Association suisse de football. Elle a perduré jusqu'en 2003, où la formule actuelle à dix clubs a été choisie.

L'Assemblée générale de la SFL devra se prononcer sur ce retour en arrière le 22 novembre prochain. Pour que la réforme passe la rampe, une majorité des deux tiers est requise. Il faudra aussi que les autres sections de l'ASF, soit la Première Ligue et la Ligue amateur, acceptent le projet.

 

 

Dans une première phase, les douze équipes disputeraient une qualification (22 matches) au terme de laquelle les six premiers seraient qualifiés pour le tour final pour le titre, avec division par deux des points obtenus. Les clubs classés aux rangs 7-12 lutteraient alors entre eux contre la relégation. Dans les deux cas, cela ferait 10 matches supplémentaires.

Le dernier du tour de relégation serait relégué en Challenge League, alors que l'avant-dernier disputerait un barrage contre le deuxième de Challenge League. Le meilleur club du tour de relégation pourrait obtenir une place en qualification de l'Europa League lors d'un barrage contre le dernier club ayant ce droit (3e ou 4e place du championnat).

Pas de changement en Challenge League

La Challenge League resterait formée par dix équipes. Dans le cas où cette réforme était acceptée, deux clubs de Challenge League seraient directement promus dans l'élite au terme de la saison 2020/21, alors que le troisième jouerait un barrage contre le dixième de Super League.

Cette formule de championnat a été introduite en Autriche au début de la saison 2018/19. La Suisse pourrait donc suivre l'exemple de son voisin.