Football: l'oscar du but le plus malin de l'année est attribué à... l'Egyptien Bassem Morsy

Vous êtes toujours demandé pourquoi les attaquants tournaient toujours autour du gardien quand il essaie de dégager au pied? Parce que, parfois, ça vaut le coup.
07 août 2015, 14:20
Morsy pique le ballon au gardien alors qu'il vient juste de le lâcher. A priori, rien de répréhensible dans ce geste.

Ce geste énerve tout le monde dans un match de foot: le gardien s'apprête à dégager au pied, mais un attaquant adverse lui tourne autour. La plupart du temps, c'est pour en gagner... du temps. C'est parfois une provocation pour chercher à déstabiliser le portier. Et, de temps en temps, le joueur veut vraiment piquer la balle et marquer. Mais, dans ces cas-là, 99 fois sur 100, l'arbitre siffle faute.

On a trouvé le gars qui avait essayé patiemment jusqu'à cette fameuse 100e fois. Il s'appelle Bassem Morsy et il évolue sous les couleurs de Zamalek, un club égyptien qui affrontait dimanche, en match amical, les Algériens de Shabibet Al Kabael.

Alors que le score était de 0-0, il a attendu que le gardien adverse lance légèrement son ballon en l'air pour le lui subtiliser et aller inscrire le premier but. Et l'arbitre a accordé cette réussite.