Football: Barcelone et le Real assurent

Le FC Barcelone, leader du championnat d'Espagne, et le Real Madrid, deuxième, ont remporté la victoire à l'occasion de leur retour à la compétition. Certaines images de ce week-end historique resteront dans les mémoires, dont celles des stades vides.

15 juin 2020, 00:39
Le Barcelonais Jordi Alba (en vert) marque devant des tribunes vides.

Barcelone a confirmé son statut de leader pour la reprise de la Liga. Leo Messi et ses partenaires ont dominé Majorque 4-0 aux Baléares samedi, lors de la 28e journée. Le Real Madrid, qui a battu Eibar 3-1 dimanche, reste à deux longueurs.

«Nous ignorons comment nous allons répondre, si nous serons le Barça d’avant», craignait le coach du Barça Quique Setién vendredi. Mais son équipe s’est bien ranimée à temps… après 64 secondes de jeu seulement, avec l’ouverture du score express de la tête d’Arturo Vidal.

Après 98 jours sans match, Lionel Messi est quant à lui réapparu sur le terrain sans barbe, avec un look rappelant le Messi de 2015. L’Argentin, touché au quadriceps droit la semaine dernière, a inscrit le dernier but d’une belle soirée de retour blaugrana. Il a également délivré deux assists.

A lire aussi : Football: en Espagne, La Liga menace de confiner les joueurs dans les centres d’entraînement

Martin Braithwaite (37e) et Jordi Alba (79e) ont eux aussi marqué pour Barcelone. Un Jordi Alba à qui un homme – vêtu du maillot de la sélection argentine avec le n° 10 de Messi – avait demandé un… selfie à la 52e, après avoir bravé la sécurité alors que la rencontre se jouait bien à huis clos!

L’hommage de Marcelo

Les images du grand retour du Real Madrid resteront aussi dans les mémoires: l’arrivée des joueurs à pied au stade Alfredo-Di-Stéfano, les remplaçants masqués, gantés et distancés, mais surtout le latéral Marcelo genou à terre, tête baissée et poing levé après son but (37e), en hommage à George Floyd et à la lutte antiraciste.

Avant cette image marquante d’un joueur du club générant le plus de revenus au monde qui témoigne en vitrine mondiale son soutien au mouvement «Black Lives Matter», c’est aux victimes de l’épidémie de coronavirus qu’il a été rendu hommage. ‘’Dans nos coeurs’’, affichait une large banderole déployée dans les tribunes du petit stade Di-Stéfano (6000 places) à huis clos.

Les joueurs ont également joué le match avec un brassard noir et ont dédié une minute de silence aux victimes avant le coup d’envoi. Et les bonnes nouvelles se sont multipliées sur le terrain pour Zinédine Zidane, dont c’était le 200e match sur le banc du Real, avec ce retour réussi.

Grâce aux trois buts de Toni Kroos (3e), Sergio Ramos (30e) et Marcelo avant la réduction du score de Pedro Bigas (60e), les Madrilènes reviennent à deux points du Barça, brillant vainqueur de Majorque la veille (4-0). Une seule ombre au tableau: Eden Hazard, remplacé par Vinicius à la 61e, a immédiatement posé une poche de glace sur sa cheville droite, visiblement endolorie.