Football - PSG: Neymar blessé, ses chances de jouer contre le Real restent faibles

Alors que Neymar souffre d'une entorse et d'une fissure à la cheville, les chances qu'ils puissent jouer contre le Real Madrid le 6 mars prochain sont plutôt faibles. Ce genre de blessures nécessitent, en général, plusieurs semaines d'arrêt. Coup dur pour le PSG.

27 févr. 2018, 08:21
Sorti sur une civière contre Marseille, Neymar souffre d'une entorse de la cheville droite et d'une fissure d'un os du pied.

Le Paris Saint-Germain tremble à la perspective de devoir renoncer aux services de Neymar dans une semaine en 8e de finale retour de la Ligue des champions contre le Real Madrid. Le Brésilien ne sera cependant pas opéré.

"Pour Neymar, il n'y a pas de décision d'opération, on va voir comment ça évolue dans les jours qui viennent", a indiqué l'entraîneur du PSG, Unai Emery. "Neymar, c'est le premier qui veut jouer tous les matches, pour le Real Madrid, il est très concentré. Je crois qu'il y a une petite option qu'il soit prêt pour le match (contre le Real)", a ajouté le technicien devant la presse.

 

Participation compromise

Le crack brésilien souffre d'une "entorse" de la cheville droite et d'une "fissure" d'un os du pied, selon son club. Il est d'ores et déjà forfait pour affronter Marseille mercredi en Coupe de France.

Neymar est sorti dimanche soir sur une civière après s'être blessé tout seul à la fin du match remporté contre Marseille (3-0), en championnat cette fois. A l'issue de cette rencontre, Emery s'était montré plutôt optimiste pour la présence de l'ancien joueur de Barcelone face au Real, pour ce 8e de finale retour de la Ligue des champions (succès du Real 3-1 à l'aller), le 6 mars au Parc des Princes.

Face à la presse, le technicien basque a toutefois tempéré son diagnostic: "Aujourd'hui, après analyse de Neymar, (il semble) plus difficile que dimanche (soir) qu'il soit prêt pour ce match (contre le Real)".

Un média brésilien, Globo Esporte, indiquait dans la matinée que Neymar serait opéré et ne reviendrait qu'en mai. Ce que nie Emery. "Le club a fait une information officielle, il a dit médicalement comment va le joueur, après les choses ne sont pas décidées comme ça (Emery claque des doigts à ce moment, ndlr). Il y a besoin de conversations avec le docteur, le joueur, l'entourage du joueur", a développé l'entraîneur.