Euro 2021: et à la fin, c’est l’Allemagne qui gagne? La question du jour à Bernard Challandes

Sélectionneur du Kosovo, Bernard Challandes apporte son éclairage sur l’Euro 2021 en répondant à la question du jour. Une rubrique à retrouver tous les jours de la compétition.

15 juin 2021, 10:00
Bernard Challandes répond à nos questions tous les jours durant l'Euro.

Le foot, un sport qui se joue à onze contre onze, et à la fin, c’est l’Allemagne qui gagne?

Personne n’attend l’Allemagne cette année. Elle a eu de gros problèmes quand même: au sein de l’équipe, avec un entraîneur qui a été discuté, en perdant contre la Macédoine ou en encaissant six buts contre l’Espagne. L’Allemagne a amorcé un changement en écartant certains champions du monde de 2014, avant de revenir en arrière et de les rappeler, à l’image de Thomas Müller et Mats Hummels, de retour avec la Mannschaft pour cet Euro. Je le vois comme une preuve d’intelligence de la part du sélectionneur Joachim Löw.

Tous deux ont prouvé qu’ils pouvaient encore faire partie de cette équipe. Malgré ces quelques agitations, l’Allemagne a un gros potentiel si on se réfère à des joueurs tels que Havertz, Kimmich, Werner ou encore Gnabry. Pour moi, elle peut être la surprise de cette compétition, surprise dans le sens où personne ou très peu de gens ont parlé de cette équipe qui a traversé quelques turbulences.

J’ai l’impression qu’elle peut, dans cette période où elle est un peu en difficulté – du moins vu de l’extérieur –, s’appuyer là-dessus pour prendre une espèce de revanche.

Si elle parvient à créer un véritable état d’esprit autour d’hommes aussi expérimentés que Neuer et Müller, alors l’Allemagne pourrait bien être la surprise de cet Euro. Pour moi, elle fait partie des candidats au titre.