Réservé aux abonnés

Djourou n’a aucun regret

C’est l’esprit libre que le Genevois retrouve l’équipe nationale. Il devrait être titularisé demain.

07 oct. 2015, 23:32
/ Màj. le 08 oct. 2015 à 00:01
Johan Djourou waehrend dem Training der Schweizer Nationalmannschaft in Freienbach am Montag, 5. Oktober 2015. Die Schweizer Fussball Nationalmannschaft spielt ein EM Qualifikationsspiel gegen San Marino am 9. Oktober in St. Gallen. (KEYSTONE/Alexandra Wey) SCHWEIZ FUSSBALL NATIONALMANNSCHAFT

«Je ne nourris aucun regret sur ma carrière. J’ai vécu des années fantastiques à Arsenal et je suis aujourd’hui le capitaine d’un club historique.» Même si l’heure du bilan n’a pas encore sonné pour un joueur qui n’est âgé que de 28 ans, Johan Djourou tient à rappeler une vérité: son parcours impose un certain respect. «Dans le foot, cela peut se jouer sur peu de chose, lâche-t-il. En 2009 après le départ de Kolo Touré à Manchester City, Arsène Wenger entendait me titulariser en charnière centrale avec William Gallas. Malheureusement, je me blesse au genou et je reste une année sur l...