Brésil 2014: Chiellini juge la FIFA trop sévère avec Suarez

Alors que la planète foot tout entière - Uruguay mis à part - accable Luis Suarez pour sa morsure sur l'épaule de Giorgio Chiellini, le défenseur italien vole au secours de son agresseur.

27 juin 2014, 13:49
En montrant au monde entier les traces de morsure sur son épaule, Giorgio Chiellini ne pensait pas déclencher autant de haine à l'égard de Suarez.

Le monde entier - Uruguay mis à part - déteste désormais Luis Suarez. L'attaquant uruguayen a honteusement mordu le défenseur italien Giorgio Chiellini. Il a été filmé. Il a été puni. Ce sont désormais ses sponsors qui le quittent ou menacent de le quitter. Sa valeur marchande s'est effondrée. Seuls les fans uruguayens, qui l'attendaient jeudi soir à l'aéroport de Montevideo, le portent encore dans leur coeur.

Mais, en tout début d'après-midi, c'est un soutien inattendu qui s'est manifesté sur le réseau social sportif Sportlobster. Giorgio Chiellini lui-même a publié un message disant en somme que la punition de la FIFA - 4 mois de bannissement de toute activité liée au football et 9 matchs de suspension - était trop sévère:

"Je ne ressens aucune joie, revanche ou colère contre Suarez pour l'incident qui s'est produit sur le terrain. C'est du passé. Il ne reste que de la colère et de la déception à propos du match. En ce moment, mes pensées sont pour Luis et sa famille, parce qu'ils vont au-devant d'une période très difficile. J'ai toujours considéré que les décisions disciplinaires des autorités compétentes étaient sans équivoque, mais en même temps, je crois que la solution proposée est excessive. J'espère sincèrement qu'il pourra, au moins, rester proche de son équipe et de ses coéquipiers durant les matchs, parce qu'une telle interdiction est vraiment contraignante pour un joueur."