Blatter: la technologie sur la ligne de but, "ça marche"

Le Mondial des clubs au Japon est la première compétition internationale à utiliser la technologie sur la ligne de but. Selon Sepp Blatter, le patron de la FIFA, "ça marche".
06 août 2015, 15:21
epa03509159 FIFA President Joseph Blatter speaks during a news conference following the FIFA Executive Committee meeting in Tokyo, Japan, 15 December 2012.  EPA/KIMIMASA MAYAMA

Le président de la FIFA, Sepp Blatter, a estimé que la technologie sur la ligne de but "marchait" à l'occasion du Mondial des clubs au Japon. Ce Mondial est la première compétition internationale à utiliser la technologie sur la ligne de but, dont deux systèmes sont expérimentés: GoalRef, qui utilise un champ magnétique et un ballon spécial, et Hawk-Eye, basé sur l'utilisation de caméras comme au tennis.

"Jusqu'à présent nous pouvons simplement dire que ça marche", a déclaré Sepp Blatter. "Nous n'avons pas encore connu de situations litigieuses, et nous tirerons des conclusions après les derniers matches demain" (dimanche), a-t-il ajouté.

"Je peux au moins dire que les arbitres sont satisfaits d'avoir cette assistance, car ils savent maintenant qu'en cas de situation conflictuelle il leur est possible de dire avec certitude si le but est valable", a-t-il conclu.