Réservé aux abonnés

Bernard Challandes, prince du Kosovo

«ArcInfo» consacre une série d’articles à trois Neuchâtelois dont on peut dire que «2019, c’était leur année». Le troisième volet est consacré à Bernard Challandes, sélectionneur à succès du Kosovo et nommé personnalité de l’année dans son pays «d’adoption».

30 déc. 2019, 05:30
Et si Bernard Challandes offrait un cadeau au Kosovo sous forme de qualification pour l’Euro 2020?

Bernard Challandes, vous n’êtes pas passé loin d’une qualification pour l’Euro 2020. Quels sentiments prédominent?

Ils sont partagés. Lors du tirage au sort, nous savions que ce serait extrêmement difficile. Nous faisions office de Petit Poucet. Et je parle par rapport à la Bulgarie et au Monténégro, je n’évoque même pas l’Angleterre et la République tchèque.

Dès lors, au départ, il n’a jamais été question de qualification. A priori cette phase, de grou...