Avec un nul, l'Italie ne se rassure pas face au Luxembourg

Dans son dernier match de préparation avant de s'envoler pour le Brésil, l'Italie a dû se contenter d'un très modeste match nul 1-1 face au Luxembourg. Le nouveau système de Prandelli, avec deux meneurs de jeu, Pirlo et Verratti, ne convainc pas.

05 juin 2014, 08:20
Mario Balotelli semble remis de sa blessure. L'Italien a notamment délivré une superbe passe sur le but de la Squadra.

L'Italie n'a même pas battu le Luxembourg (1-1) à Pérouse pour le baptême de son système à deux meneurs, le vieil Andrea Pirlo et le jeune Marco Verratti. Ce résultat est inquiétant à dix jours de la Coupe du monde.

Batman et Robin tenus en échec par le Grand Duc. Un but du meilleur luxembourgeois, le défenseur central Maxime Chanot (85e), a surpris en fin de match la "Nazionale", qui menait depuis la 8e et une tête de Claudio Marchisio.

L'Italie n'aime guère les matches amicaux, mais tout de même, ne pas battre le modeste Luxembourg fait tache, surtout le jour où Cesare Prandelli associait pour la première fois ses deux meneurs du milieu, Pirlo (35 ans), l'étoile de l'Italie depuis dix ans, et Verratti (22 ans), l'avenir des "Azzurri".