Alexander Frei est resté fidèle à lui-même: il joue son dernier match en marquant pour Bâle

Alexander Frei arrête la compétition en beauté. Le meilleur buteur de l'équipe de Suisse a marqué le but de l'égalisation (1-1) contre Zurich en Super League ce dimanche. Dès lundi, il sera officiellement le directeur sportif du FC Lucerne.

14 avr. 2013, 16:35
Alexander Frei a disputé dimanche le dernier match de sa carrière et est parti fidèle à lui-même, en marquant pour le FC Bâle face à Zurich.

Le rideau est tombé. Alexander Frei a disputé dimanche le dernier match de sa carrière et est parti fidèle à lui-même, en marquant.

"Je remercie ma famille pour son soutien pendant ces seize années et les supporters qui occupent une place dans mon coeur. Peut-être en ai-je aussi une dans le vôtre", a-t-il lancé au micro avant la rencontre, submergé rapidement par l'émotion et vaincu par les larmes tandis que défilaient des images de sa carrière sur les écrans géants.

Le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe nationale (42 en 84 sélections/deux phases finales de la Coupe du monde et deux de l'Euro) a quitté le rectangle vert en offrant à son FC Bâle qui l'a formé l'égalisation à 1-1 contre Zurich (victoire rhénane 3-1). Le no 13 a signé sa 127e réalisation en 1re division suisse sur un maître coup franc dans la lucarne à la 58e.

"J'ai frappé le ballon de manière optimale. J'ai souvent eu de la chance dans ma carrière... Je crois que mes coéquipiers ont encore plus exulté que moi!" Il faut dire que cette réalisation a remis les Rhénans dans le sens de la marche et leur a permis de préserver leur leadership. "Le plus important est que l'équipe prenne trois points", avait d'ailleurs assuré le futur retraité vendredi, lors de sa dernière conférence de presse d'avant-match.

Remplacé à la 64e par Marco Streller, Frei a eu droit à l'ovation du Parc St-Jacques (32 000 spectateurs) ainsi qu'à un maillot donné par son pote spécialement floqué du numéro 108, soit le nombre total de buts qu'il a marqué dans sa carrière pour le FCB. Lui-même arborait un maillot sur lequel était inscrit: "Pour tous les moments fantastiques, merci Bâle".

En plus de 600 matches chez les professionnels, le Bâlois a frappé plus de 300 fois. Un ratio de presque un but chaque deux matches qui fait de Frei un attaquant de classe mondiale. Il avait notamment terminé meilleur buteur du championnat de France avec Rennes (2004/05), deux fois meilleur buteur de Super League avec Bâle (2010/11, 2011/12) et vice-meilleur buteur de Ligue 1 (2003/04) et de Bundesliga avec Dortmund (2006/07). Il a également porté les couleurs, dans l'ordre, de Thoune, Lucerne et Servette.

Dès lundi, Alexander Frei deviendra officiellement le directeur sportif du FC Lucerne, avant-dernier du classement.