Réservé aux abonnés

A la mode brésilienne

26 juin 2014, 00:01
data_art_2428891.jpg

Le bilan intermédiaire de cette Coupe du monde compte plus de positif que de points noirs. Conviviaux et confortables, les stades affichent pratiquement tous complets et la majeure partie des matchs mérite un label de qualité. Quant à l'accueil, il est digne des gens du Sud. Chaleu reux et souriants.

Ce Mondial n'en compte pas moins des millions d'adversaires au Brésil. Fondamentalement, ceux-ci ne sont pas opposés au football - ils tiennent à le faire savoir - mais s'affichent contre une partie de leur classe politique incapable de tenir ses engagements en matière de nouvelles infrastructure...