Football – Ligue des Champions: Le Bayern s’impose contre la Lazio, Chelsea bat l’Atletico Madrid

Le Bayern Munich a presque son billet en poche après la victoire 4-1 contre la Lazio lors du 8e de finale de la Ligue des Champions. Dans l’autre rencontre de la soirée, Chelsea s’est imposé 1 à 0 face à l’Atletico Madrid.

23 févr. 2021, 23:02
L'examen du retourné acrobatique d'Olivier Giroud a pris trois bonnes minutes.

Chelsea a réalisé un beau coup lors du 8e de finale aller de Ligue des champions. Les Blues se sont imposés 1-0 contre l’Atletico Madrid mardi, alors que le Bayern Munich a presque son billet en poche après la victoire 4-1 contre la Lazio.

L’Atletico Madrid en Europe, ce n’est pas l’Atletico Madrid en Espagne. Leader de Liga, avec un jeu presque chatoyant par moments, la troupe de Diego Simeone est revenue à ses habitudes continentales. A savoir un bloc plus bas, avec une ligne défensive composée parfois de six joueurs et l’idée ferme de freiner toutes les velléités de Chelsea.

Qu’on se le dise, pour le 0-0, cela n’a pas fonctionné. Le plan a été déroulé et appliqué si fidèlement que l’issue semblait être toute trouvée. Il a fallu un coup du sort, ou plutôt de la VAR, à la 69e minute.

 

 

L’examen du retourné acrobatique d’Olivier Giroud a pris trois bonnes minutes. Le Français paraissait hors-jeu. Tout l’y destinait, notamment sa position. Mais il fallait considérer que ce n’était pas un Londonien qui avait remis la balle, mais Mario Hermoso.

Le Bayern quasi qualifié

Le Bayern Munich est lui presque qualifié. Le tenant du titre n’a fait qu’une bouchée de la Lazio au Stadio Olimpico de Rome. En une mi-temps, les Bavarois avaient déjà réglé l’addition en menant 3-0 à la pause.

C’est l’inévitable Robert Lewandowski a ouvert le score après neuf minutes. Le Polonais a profité d’une très mauvaise passe en retrait de Matteo Musacchio pour aller ajuster Pepe Reina. Et puis, à la 24e, le très jeune Jamal Musiala a trouvé la faille de l’entrée de la surface. L’Anglais fêtera ses 18 ans ce samedi. Leroy Sané a également participé à la fête (42e).

 

 

En seconde période, les Munichois n’ont pas relâché leur emprise, avec un Sané qui a provoqué le but contre-son-camp de Francesco Acerbi. Les Laziali ont toutefois eu droit à leur but pour l’honneur, avec Joaquin Correa à la 49e.