Dopage: Bradley Wiggins, vainqueur du Tour de France 2012, et la Sky, de nouveau mis en cause

Sa victoire sur le Tour de France 2012, la première pour un citoyen de Sa Majesté, lui avait valu l'anoblissement. Sir Bradley Wiggins et son équipe, la sulfureuse Sky, sont accusés dans un rapport du Parlement britannique d'avoir triché cette année-là.

05 mars 2018, 11:44
Bradley Wiggins est accusé d'avoir utilisé de puissants corticoïdes pour remporter le Tour 2012.

De nouvelles accusations ébranlent l'équipe Sky et son ancien leader, Sir Bradley Wiggins. En 2012, le coureur aurait utilisé de puissants corticoïdes lors de sa victoire dans le Tour de France et au contre-la-montre des Jeux olympiques de Londres.

 

 

Ces révélations figurent dans un rapport rédigé par une commission du Parlement britannique. «Le triamcinolone a été utilisé pour préparer Bradley Wiggins, et peut-être d'autres coureurs le soutenant. Le but n'était pas de traiter un besoin médical, mais d'améliorer son rapport poids-puissance avant la course», peut-on lire.

 

 

L'équipe Sky a nié les faits. «Le rapport indique que les médicaments ont été utilisés par l'équipe pour améliorer la performance. Nous réfutons fortement cela», a affirmé Sky dans un communiqué.