Des absents de marque aux JO

Blessures, échecs, dopage...: de nombreux champions doivent renoncer aux JO de Londres, pour diverses raisons. Tour d'horizon.

25 juil. 2012, 09:55
Rafael Nadal n'avait plus quitté un tournoi du Grand Chelem avant le 3e tour depuis l'édition 2005 de Wimbledon.

Plusieurs champions ne prendront pas part aux JO de Londres, pour diverses raisons.

Les Etats-Unis comptent de nombreux absents de renom, mais leur réservoir est tel qu'ils s'en remettront. Leur équipe de basketball est amputée de joueurs majeurs comme Dwayne Wade, Chris Bosh, Derrick Rose ou Dwight Howard, blessés. Mais elle reste largement favorite.

En athlétisme, les impitoyables sélections américaines ont laissé plusieurs stars sur la touche: Jeremy Wariner (400 m), Bershawn Jackson (400 m haies), David Oliver (110 m haies), Walter Dix (100 et 200 m) ou encore Bryan Clay (décathlon).

Les Kényans ont écarté de leur sélection le recordman du monde du marathon Patrick Makau, barré par d'autres. Ils doivent renoncer à des dizaines d'athlètes potentiellement médaillables sur les longues distances: comme il n'y a que trois places par pays et par discipline, il a fallu opérer des choix parfois douloureux. En Ethiopie, le légendaire Haile Gebreselassie ne s'est pas qualifié. Autre icône, la Croate Blanka Vlasic (saut en hauteur), blessée, manquera également.

En tennis, l'Espagnol Rafael Nadal et le Français Gaël Monfils, blessés, ne sont pas là non plus. Forfaits également, en cyclisme, du tenant du titre de la course sur route, l'Espagnol Samuel Sanchez, et du Norvégien Thor Hushovd, blessés. Suspendu pour dopage jusqu'au 5 août, Alberto Contador (Esp) doit lui aussi ronger son frein.

Contrôlé positif au cannabis récemment, le vice-champion olympique de judo chez les lourds, l'Ouzbek Abdullo Tangriev, est absent également. En escrime, les tenants du titre à l'épée, l'Italien Matteo Tagliariol et l'Allemande Britta Heidemann, ne sont pas parvenus à se qualifier, pas plus que la championne olympique sortante en triathlon, l'Australienne Emma Snowsill. Quintuple champion olympique de natation, l'Australien Ian Thorpe n'a pas été sélectionné.

Echec également pour trois immenses championnes que l'on pouvait croire éternelles, Jeannie Longo (cyclisme), Merlene Ottey (athlétisme) et Dara Torres (natation). Âgées respectivement de 52, 53 et 45 ans, elles cumulent à elles trois 22 podiums olympiques. Mais les années ont fini par les rattraper.