Dakar: 500'000 fans attendus pour assister au départ dimanche

Le rallye Dakar a repris ses quartiers latins pour sa 36ème édition. Départ dimanche à Rosario, en Argentine.

04 janv. 2014, 17:26
The shadow of a helicopter is projected over KTM rider Cyril Despres of France competes in the 12th stage of the 2013 Dakar Rally from Fiambala, Argentina, to Copiapo, Chile, Thursday, Jan. 17, 2013. The race finishes in Santiago, Chile, on Jan. 20. (AP Photo/Victor R. Caivano)

Environ 500'000 personnes sont attendues dimanche à Rosario, en Argentine, pour assister au départ des quelque 400 concurrents du rallye Dakar-2014. La 36e édition de la course (en comptant l'édition de 2008, annulée) a provoqué un fantastique engouement populaire dans cette ville de 1,2 million d'habitants construite sur l'une des rives du Rio Parana.

Le village et le podium de départ ont été érigés en plein centre-ville, sur la place de la Bandera, proche de l'endroit où a été hissé pour la première fois le drapeau argentin, le 27 février 1812.

Depuis le début de la semaine, des dizaines de milliers de spectateurs, jeunes et moins jeunes, se pressent pour arracher des autographes aux stars du célèbre rallye-raid ou se faire photographier avec eux. Bravant la chaleur, les coureurs se prêtent facilement à ce jeu, dans une ambiance bon enfant et une aimable pagaille.

Environ 22'000 gendarmes, policiers et carabiniers vont assurer la sécurité du public - priorité absolue des organisateurs, ASO (Amaury Sport Organisation) - durant les 13 étapes d'un rallye qui est suivi avec la même passion dans les trois pays visités, où les afficionados de sports mécaniques sont nombreux.

Une cinquantaine de nationalités sont représentées dans ce Dakar-2014. Les concurrents français sont toujours majoritaires avec 124 inscrits (17,29 % du total), devant les Néerlandais (98/13,67%), les Argentins (90/12,55%), les Espagnols (41/5,72%) et les Chiliens (36/5,02%).

La course ne commencera toutefois réellement qu'à Cordoba, deuxième ville du pays par sa population, après un parcours de liaison de 405 km. Une spéciale de 180 km conduira alors les concurrents à San Luis, dans l'ouest de Rosario. Les premiers à quitter Rosario seront les motos et les quads (à partir de 08h20 heure suisse).

A tout seigneur tout honneur, c'est le vainqueur (motos) de l'an dernier, le Français Cyril Despres, qui devrait partir le premier de Rosario. Son compatriote Stéphane Peterhansel, qui a gagné en 2013 son 11e Dakar (motos et autos confondues), ouvrira la route dans la catégorie autos.

Despres, ex-KTM passé chez Yamaha, et Peterhansel, à nouveau au volant d'une Mini, sont les favoris de cette épreuve d'endurance de plus de 9000 km qui s'achèvera le 18 janvier à Valparaiso (Chili), après un bref passage en Bolivie.