Réservé aux abonnés

Un jour sans... chute!

Pour une fois, les coureurs n'ont pas chuté. Le débat se dégonfle un peu. Des anciens remettent l'église au milieu du village. Preuve à l'appui, avec l'étape d'hier remportée au sprint, proprement, par Petacchi. Cancellara en jaune.
02 août 2015, 19:23

REIMS

«Il n'y a pas plus de chutes qu'avant. Il y en a même moins.» Jean-François Pescheux, directeur sportif du Tour de France, perd presque sa bonhomie légendaire lorsqu'on aborde le sujet qui fâche. «Certaines années, les coureurs tombaient tout le temps. Maintenant, ils tombent moins souvent, mais en groupe, massivement», reprend le responsable du parcours. «La chute du col de Stockeu demeure une exception.» Heureusement.

«Arrêtons de parler des chutes», s'énerve Jean-Marie Leblanc à Cambra...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois