Mondiaux de cyclocross: confirmation de la présence d'un moteur caché

Aux championnats du monde de cyclocross à Heusden-Zolder, le vélo de la Belge Femke Van den Driessche cachait bien un moteur! C'est premier cas avéré de tricherie mécanique dans le cyclisme de haut niveau.

31 janv. 2016, 12:19
La Belge Femke Van den Driessche a été pincée aux championnats du monde de cyclocross à Heusden-Zolder.

Le président de l'UCI, le Britannique Brian Cookson, a confirmé dimanche la présence d'un moteur caché dans le vélo de la Belge Femke Van den Driessche, pincée aux championnats du monde de cyclocross à Heusden-Zolder. Il s'agit donc bien du premier cas avéré de tricherie mécanique dans le cyclisme de haut niveau.

"Nous pensons clairement qu'il y a eu fraude technologique, il y avait un moteur caché", a déclaré Brian Cookson en conférence de presse. Le vélo suspect avait été saisi samedi, alors que la rumeur de l'existence de moteurs électriques cachés, jusqu'alors jamais prouvée, agite le monde du cyclisme depuis plusieurs années.