Réservé aux abonnés

Lumière et zones d'ombre

Il a avoué son dopage à l'animatrice Oprah Winfrey.

19 janv. 2013, 00:01
data_art_1331289.jpg

Lance Armstrong a beaucoup parlé durant la première partie de ses aveux télévisés, mais il n'a pas tout dit, loin de là, du "système" qui lui a permis de remporter sept Tours de France sans être inquiété, malgré un dopage intensif et "professionnel" .

Qu'a dit Armstrong?

"Oui, oui, oui. Je me suis dopé." A l'EPO, la testostérone, aux transfusions sanguines, hormones de croissance, corticoïdes, cocktails disponibles sur tous ses Tours victorieux (1999 -2005) et même dès avant son cancer des testicules, en 1996. Une tricherie qu'il a tenté de justifier en estimant que le dopage "faisait...