Réservé aux abonnés

Les favoris se révoltent

Damiano Cunego s'impose à Romont devant Cadel Evans et Alexandre Vinokourov. L'intérêt pour la victoire au général est complètement relancé. Steve Morabito sixième à cinquante secondes.

29 avr. 2011, 05:03

La morale est sauve. Et le Tour de Romandie n'est donc pas encore joué. Certes, Pavel Brutt est toujours en jaune, ce matin. Mais son avantage a considérablement fondu au soleil qui, paradoxalement, se fait terriblement désirer. Désormais, c'est avec un bonus d'une grosse trentaine de secondes qu'il abordera le chrono, samedi, entre Aubonne et Signal-de-Bougy. Autant écrire qu'il n'a pas encore gagné. Qu'il aura même bien de la peine à résister aux rouleurs, autant de purs spécialistes qui lui collent désormais aux basques. "L'essentiel, c'est d'avoir sauvé mon maillot", affirme-t-il. "J'estim...